Rencontre avec un feuillardier au travail

 
Cet artisanat fut jadis florissant (on comptait encore 5000 feuillardiers en Haute-Vienne au début du siècle). Il utilise le taillis de châtaignier pour fabriquer du feuillard servant à cercler les tonneaux, des piquets, échalas, éléments de clôture en châtaignier fendu.

Sommaire